Le soutien scolaire n’a pas été efficace ? Un coaching scolaire est peut-être la solution

Par défaut

La première rencontre parents-professeur.e.s a eu lieu ; le bulletin, les notes sont arrivés ; les appréciations sont tombées et vous vous dites : « Ça y est, c’est reparti comme l’an dernier ! » Et pourtant l’année précédente vous aviez fait donner des cours particuliers à votre adolescent.e mais cela n’a pas suffi. Les notes en mathématiques sont toujours moyennes, les notes d’histoire encore insuffisantes, celles de français à peine passables. Et si le soutien scolaire n’était pas la solution et que la cause des difficultés était ailleurs ?

Où est le problème ?

Que disent les professeurs de l’attitude de votre adolescent.e ? De sa motivation ? Son comportement est-il le même à la maison ? Est-il/elle à l’aise avec ses camarades ? Quelle situation familiale vivez-vous ? Quelle image a-t-il de lui/elle-même ? A-t-il confiance en lui/elle ? De quelle manière apprend-il/elle ? Quel sens donne-t-il/elle aux apprentissages ? Quelles sont ses passions ? A-t-il/elle un talent ? Comment le cultive-t-il/elle ? Comment appréhende-t-il/elle le monde professionnel ? Comment voit-il/ elle le problème ? Quelle prise pense-t-il/elle avoir sur son environnement ?

Et si la solution c’était le coaching ?

Un processus de coaching va apporter un accompagnement ajusté, il va prendre en compte l’élève mais aussi de nombreuses autres variables comme son contexte familial, son environnement, ses relations avec ses pairs, bref tous ses contextes de vie. Il ira interroger sa (non)motivation, sa maturité vocationnelle ou son indécision, ses émotions, développera son autonomie…

Les problématiques sont aussi nombreuses qu’il y a d’élèves, elles doivent être abordées à partir du sujet et de ce qu’il vit.

Les signes qui alertent

Certaines manifestations peuvent vous mettre la puce à l’oreille comme par exemple :

– Le/la jeune adolescent.e n’écoute plus en classe

– Il/elle quitte la « collectivité apprenante » de diverses manières

– Il/elle « sèche » des cours ou arrive en retard chaque matin

– Il/elle est en décrochage (l’écart entre ce qu’il/elle « sait faire » et « devrait savoir faire «  est perçu comme trop important pour qu’il/elle puisse réussir là où il/elle se trouve)

– il/elle verbalise son malaise en répétant chaque matin « J’ai pas envie d’aller à l’école »

– Il/elle rejette les solutions qui lui sont proposées par ses parents ou ses professeur.e.s

– Il/elle résiste aux effets attendus de l’apprentissage ou n’y trouve plus de sens

Et vous en tant que parents, où en êtes-vous de votre réflexion sur toutes ces problématiques ?

Une réflexion au sujet de « Le soutien scolaire n’a pas été efficace ? Un coaching scolaire est peut-être la solution »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *